Dan B. a roulé une heure et Paul K. une heure et demie, pour rejoindre leurs frères et sœurs juifs francophones du Sud de la Floride réunis pour une commémoration à la mémoire des huit jeunes étudiants de la Yéshivat Merkaz Harav à Jérusalem, victimes de la terreur.
La soirée, organisée par le Rav Israel Frankforter, directeur du "Jewish Educational Leadership Institute", a réunis la communauté juive francophone de la région de Tri-County aux Etats Unis. Ils sont venus de loin et de près pour écouter les paroles d'inspiration et de consolation des rabbanim et des diverses personnalités venus pour l'occasion. Comme a dit Johanna au Rav Frankforter; «Ce soir j'ai été ému jusqu'aux larmes!».
Le Rav Chai Amar, directeur du Beth Habad de Golden Beach, a souligné que tous ces événements tragiques doivent renforcer notre unité et notre Ahavat Israel. Il a conclu son émouvant discours par une prière à la mémoire des défunts et pour le bien-être des étudiants blessés.
M. Paul Hirschson, le Consul Israélien pour les Affaires Politiques, a assuré l'auditoire qu'Israël est déterminé à lutter contre tous les "Haman" des temps modernes .
Chmouel Touboul, un des étudiants français du "Miami Smi'ha Programme", a récité le Psaume 130 comme prière au Tout-Puissant afin qu'Il mettre fin à cette amère exil et nous ramène à notre Sainte Terre avec Machia'h.
Enfin, le Rav Frankforter conclu la soirée avec les mots du Rabbi de Loubavitch, il y a 50 ans, qprès l'attentat à l'école de Kfar Habad qui causa la mort de cinq jeunes élèves: “Behemche'h Habinyan Tena'hamou”, "la consolation viendra par la poursuite de la construction". "Am Israel 'Hay" a déclaré le Rav Frankforter,
"nous continuerons à étudier notre sainte Torah et pratiquer les Mitsvot, et surtout à encourager les autres à le faire!".