Here's a great tip:
Enter your email address and we'll send you our weekly magazine by email with fresh, exciting and thoughtful content that will enrich your inbox and your life, week after week. And it's free.
Printed from JELIMiami.com

Memorial

Memorial

 Email

Dan B. a roulé une heure et Paul K. une heure et demie, pour rejoindre leurs frères et sœurs juifs francophones du Sud de la Floride réunis pour une commémoration à la mémoire des huit jeunes étudiants de la Yéshivat Merkaz Harav à Jérusalem, victimes de la terreur.
La soirée, organisée par le Rav Israel Frankforter, directeur du "Jewish Educational Leadership Institute", a réunis la communauté juive francophone de la région de Tri-County aux Etats Unis. Ils sont venus de loin et de près pour écouter les paroles d'inspiration et de consolation des rabbanim et des diverses personnalités venus pour l'occasion. Comme a dit Johanna au Rav Frankforter; «Ce soir j'ai été ému jusqu'aux larmes!».
Le Rav Chai Amar, directeur du Beth Habad de Golden Beach, a souligné que tous ces événements tragiques doivent renforcer notre unité et notre Ahavat Israel. Il a conclu son émouvant discours par une prière à la mémoire des défunts et pour le bien-être des étudiants blessés.
M. Paul Hirschson, le Consul Israélien pour les Affaires Politiques, a assuré l'auditoire qu'Israël est déterminé à lutter contre tous les "Haman" des temps modernes .
Chmouel Touboul, un des étudiants français du "Miami Smi'ha Programme", a récité le Psaume 130 comme prière au Tout-Puissant afin qu'Il mettre fin à cette amère exil et nous ramène à notre Sainte Terre avec Machia'h.
Enfin, le Rav Frankforter conclu la soirée avec les mots du Rabbi de Loubavitch, il y a 50 ans, qprès l'attentat à l'école de Kfar Habad qui causa la mort de cinq jeunes élèves: “Behemche'h Habinyan Tena'hamou”, "la consolation viendra par la poursuite de la construction". "Am Israel 'Hay" a déclaré le Rav Frankforter,
"nous continuerons à étudier notre sainte Torah et pratiquer les Mitsvot, et surtout à encourager les autres à le faire!".

 Email